Michèle Radix

Trames

Espace trame de Vie, espace-temps trame de l’univers, espace lumineux trame de la conscience, comme le tisserand avec sa navette dans un va-et-vient continu croise et recroise les fils de trame et de chaîne fabriquant ainsi un tissu, de même depuis les B.A.-BA des pages d’écritures de l’enfance la majorité des langues s’écrivent en empilant des lignes et des interlignes tissant ainsi la trame de l’histoire de l’humanité, une saga sans fin ; mais, entre les mots, entre les lettres, entre les lignes... Espace trame de Vie, espace-temps trame de l’univers, espace lumineux trame de la conscience, comme le tisserand avec sa navette dans un va-et-vient continu croise et recroise les fils de trame et de chaîne fabriquant ainsi un tissu, de même depuis les B.A.-BA des pages d’écritures de l’enfance la majorité des langues s’écrivent en empilant des lignes et des interlignes tissant ainsi la trame de l’histoire de l’humanité, une saga sans fin ; mais, entre les mots, entre les lettres, entre les lignes vibre, bien au-delà des mots, l’espace infini, trame de Vie…
"Drôle de Trames" * quand même cette histoire !
*"Drôle de drame" film de Marcel Carné 1937


Créé avec Artmajeur